U.S. Census Bureau

La technologie de 1Spatial sera utilisée dans le recensement décennal des États-Unis en 2020

Grâce à un engagement à long terme avec le Bureau du Recensement des États-Unis (US Census Bureau), 1Spatial a réalisé un processus automatisé pour effectuer l’appariement, ou conflation, de ses données géospatiales. Les logiciels 1Validate et 1Integrate sont en cours de déploiement, de manière progressive. L’approche agile de 1Spatial en ce qui concerne le développement logiciel permettra à l’équipe de US Census d’acquérir une expérience opérationnelle interactive précieuse et d’améliorer l’efficacité à mesure que le système se développera.

Opportunité

Réalisé tous les dix ans, le recensement aux États-Unis est l’activité civile la plus importante du pays. Il est utilisé pour établir la représentation démocratique à la Chambre des représentants et pour déterminer l’allocation des fonds fédéraux, pour un montant équivalant à 400 milliards $ par an.

Toute l’opération de recensement repose sur des données géospatiales comprenant les adresses de 135 millions d’habitations, les frontières de 40 000 organisations administratives et l’entièreté du réseau routier des États-Unis. La base de données principale (MAF/TIGER) est mise à jour avec des données provenant de 3 200 comtés et autres organisations.

Lors du recensement de 2010, la procédure de validation et d’intégration était essentiellement manuelle et extrêmement laborieuse. Les modifications à apporter nécessitaient une validation supplémentaire sur le terrain menée par 140 000 agents parcourant à pied ou en voiture toutes les rues du pays.

Le Bureau du Recensement désirait automatiser et rationaliser la procédure afin d’en réduire le coût et de mener une opération plus efficace.

Solution

1Spatial a proposé une solution basée sur 1Integrate capable d’automatiser la validation et l’intégration lors de la soumission de données. En identifiant automatiquement les différences entre ces nouvelles données et les rapports existants, puis en apportant systématiquement les modifications nécessaires, la solution a permis au Bureau de gérer davantage de fichiers plus rapidement. En conséquence, le MAF/TIGER est désormais plus précis et à jour.

Résultat

La solution d’intégration automatisée a rendu le MAF/TIGER plus fiable et a nécessité moins de vérifications sur le terrain pour valider les rapports. Le nombre d’agents requis pour 2020 représentera à peine 25 % de ceux appelés en 2010.

La solution permet également au Bureau du Recensement d’enrichir ses données avec des rapports existants qui proviennent d’autres organisations, tels que les rapports « Gone Away » du service postal des États-Unis ou les données du réseau routier de fournisseurs commerciaux. Une meilleure qualité d’information réduira le besoin de suivi pour non-achèvement après le recensement.

Dans l’ensemble, la validation et l’intégration automatisées et basées sur des règles contribuent à une réduction des coûts de 5 milliards $ pour le recensement de 2020.

Consultez le site Internet

 

Partagez cette page