Lines image

Contexte et objectifs

Le service commun SIG d’Alès Agglomération auquel adhèrent 95 communes (CA Alès agglomération 72 + CC de Cèze Cévennes 23) a mis en place un Portail d’Information Géographique (www.sigcevennes.fr) construit sur les  technologies  ArcGIS server et  Portal for ArcGIS d’Esri et les applications métier arcOpole PRO éditées par 1Spatial.

Le portail SIG a pour objectif de fédérer l’ensemble de l’information géographique sur son territoire de compétence.

A travers son interface d’accueil graphique et ergonomique, il permet de porter à la connaissance du grand public, l’ensemble des données utiles à la compréhension du territoire et à son exploration. Utilisé pour promouvoir des thématiques variées telles que l’aménagement urbain, le cadastre ou des services de l’Agglo., il héberge aussi des données de référence et des applications spécifiques utiles pour les projets de travaux des entreprises et des communes de l’agglomération.

C’est ainsi qu’avec pour objectif d’améliorer l’exhaustivité de la représentation du domaine public, la précision et la localisation des réseaux, notamment pour la préparation des travaux de voirie, l’aide à la gestion des réseaux et les réponses aux DT-DICT, Alès Agglomération met à la disposition des services techniques des mairies et des entreprises, un référentiel PCRS à travers l’application web collaborative, arcOpole PRO PCRS.  Cette dernière permet aux parties prenantes d’utiliser, partager, extraire et mettre à jour de manière collaborative les données géoréférencées de ce plan de référence commun en 3 dimensions (xyz) avec une précision de quelques centimètres.

Solution

Conception de l’application arcOpole PRO PCRS

Une première version du PCRS sur la ville d’Alès avait été mis à disposition en 2018 par Enedis, avec un engagement par Alès Agglomération de prendre en charge sa mise à jour au fil de l’eau pendant 12 ans.

Pour gérer les mises à jour régulières, Alès Agglomération a travaillé avec Geomap-Imagis, maintenant devenue 1Spatial, pour la conception de l’application arcOpole PRO PCRS, qui permettrait d’automatiser toutes les tâches d’extraction, conversion, contrôle de structuration, ré-import et diffusion des données mises à jour par les prestataires, tout en maintenant la structuration réglementaire du standard CNIG dans les échanges de fichiers dans les formats GML, GDB, DWG. L’application arcOpole PRO PCRS devait interagir étroitement avec la plateforme cartographique ArcGIS, afin d’en exploiter les mécanismes d'authentification de Portal for ArcGIS, socle du portail d’accès SIG-Cévennes et sources de données.

Assez rapidement, Alès Agglo constate que pour les mises à jour des données effectuées sur le terrain, les prestataires, généralement des géomètres, ont besoin de disposer de plans topographiques traditionnels au format DWG. Pour cela, des standards de représentation (Géo standard RSX, charte graphique DWG) sont constitués, incluant un cahier des charges méthodologique de lever géo-codifié des données. La collectivité constitue une base de données topographique structurée et normalisée initiale en intégrant les DWG dans le PCRS (sur la base géographique des casiers ENEDIS avec le Z en attribut).

Procédure de mise à jour du PCRS

L’application applique un carroyage, basé sur le découpage en casier d’ENEDIS, pour délimiter le territoire. Lors de la gestion des mises à jour, elle définit des cellules englobantes de l’emprise géographique et de la thématique sur lesquelles la modification sera réalisée. Les données extraites dans un format défini, comme par exemple la couche des affleurants en DWG sur une zone, peuvent être mises à jour, puis soumises à l’application, qui appliquera la conversion inverse lors de l’insertion puis la validation.

arcOpole PRO PCRS fournit un Add-In pour AutoCAD de sorte que les utilisateurs tels que les bureaux d’études ou les géomètres peuvent réaliser leurs modifications dans AutoCAD dans le respect du modèle PCRS, grâce à une palette d’outils tels que le paramétrage simplifié des correspondances des calques, des liste de choix, ou des vérificateurs d’erreur.

Les échanges sont disponibles à travers un tableau de bord, dans lequel toutes les informations sont archivées.

En interne, le PCRS est mis à jour par le service SIG, qui réalise régulièrement des campagnes levers complémentaires et des contrôles terrain, et qui intègre manuellement les plans fournis par d’autres services et certains prestataires sur AutoCAD aidé par Add-In, avant de pousser le DWG dans arcOpole PRO PCRS.

En externe, ce sont les partenaires et sous-traitants qui contribuent aux mises à jour en se connectant nominativement à l’application arcOpole PRO PCRS pour extraire et déposer des plans, contribuant ainsi à la mise à jour de la donnée sur différents espaces géographiques. Chaque nouvelle donnée soumise est contrôlée par le moteur de validation interne de l’application, qui effectue la conversion, la validation, et enfin l’archivage des anciennes données. Toutes les entrées sont journalisées et archivées, toutefois il est possible de revenir à un état antérieur.

Résultats

Tous les services de la Ville et de l’Agglomération utilisent le PCRS pour leurs missions d’entretien, les études, les projets de voirie, des espaces verts, la gestion de la signalisation, des réseaux, le Droit des sols... Le fond de plan PCRS est particulièrement utile pour les réponses aux DT-DICT, pour lesquelles Alès Agglo utilise le module arcOpole PRO DICT.

Pour le moment l’application n’est utilisée que sur le territoire de la ville d’Alès et un déploiement plus large sur le reste de l’agglomération est en cours par intégration progressive des plans fournis par les entreprises.

Des campagnes de levers réalisées par le service SIG, ainsi que l’intégration des plans de récolements par les prestataires des travaux commandés par la Régie des Eaux de l’Agglomération Alésienne (REAAL), contribueront à étendre le périmètre du PCRS, tout en apportant plus de précision aux données.

Le PCRS permet aux entreprises qui travaillent avec la collectivité de disposer d’une base de référence unique, sur laquelle l’ensemble des données sont homogènes sur tout le territoire. Les entreprises de travaux public se connectent au SIG Web arcOpole PRO PCRS munis de leurs droits spécifiques, qui croisent des rôles, des thématiques métier et des zones géographiques. Pour exemple, la REAAL, qui opère sur 72 communes, gère ses plans de réseaux et utilise les plans maintenus à jour dans arcOpole PRO PCRS pour répondre aux DT-DICT.

Les prestataires récupèrent, s’ils le souhaitent, le PCRS et les plans de réseaux à travers des flux pour les utiliser dans leurs propres solutions métier.

Bénéfices

  • Valoriser l’investissement important réalisé sur l’acquisition de vos données;
  • Organiser et maitriser tous les flux d’échanges entre les différentes parties;
  • Garantir l’intégrité des données tout au long du cycle de vie de la donnée;
  • Améliorer la précision du repérage des réseaux pour éviter les accidents et en fiabilisant les réponses aux DT-DICT;
  • Fiabilisé l’usage d’un fond de plan unique entre tous les acteurs.

 

arcOpole PRO PCRS

Un vrai partenariat avec Géomap-Imagis, et maintenant 1Spatial, existe depuis 2006 date à la quelle j'ai créer le Service SIG d'Alès Agglomération.

Ils nous ont accompagné dans la mise en place de la solution arcOpole PRO PCRS,  qui s'est parfaitement intégrée dans notre architecture. Cela nous permet d'honorer nos engagements auprès d'ENEDIS et aussi de répondre à nos obligations légales avec une utilisation de la donnée PCRS dans arcOpole PRO DICT.L'interface très intuitive à permis aussi une appropriation rapide par les agents et surtout les entreprises qui l'utilisent à la fois en extraction comme base d'étude mais surtout pour faire vivre cette base grâce à leur mises à jour.

Image